• Appel contre la Journée Al Qods 2006 à Berlin

    Ensemble contre la Journée Internationale Al-Qods 2006 à Berlin

    www.gegen-al-quds-tag.de


    Appel contre l'islamisme, l'antisémitisme et les menaces de destruction à l'encontre d'Israël

    Pour la démocratie et les Droits de l'Homme en Iran !

    En 1979, l'Ayatollah Khomeiny appelait à manifester tous les ans lors du dernier vendredi du mois de Ramadan pour la “libération” de Jerusalem et la destruction d'Israël. Cette journee fut baptisée la Journée Al-Qods. Depuis, ont lieu lors de cette journée une <st1:State w:st="on"><st1:place w:st="on">marche</st1:place></st1:State> de propaganda organisée par l'Etat iranien à Téhéran, une parade militaire du Hezbollah à Beyrouth et des manifestations dans le monde entier. Cette année, la plupart des manifestations auront lieu le 20 octobre. A Berlin, où la manifestation aura lieu le samedi 21 octobre, les protestations des dernières années ont poussé les organisateurs de la Journée Al-Qods à cacher leurs messages antisémites derrière des slogans aux consonnances moderées. Le président iranien Mahmoud Ahmedinedjad a cependant reaffirmé, lors de la Journée Al-Qods de 2005, le message de Khomeiny : détruire Israël. Depuis, il a acquis un véritable profil de négationniste et est acclamé dans le monde entier comme un nouveau héros par les islamistes radicaux et les néo-nazis.

    Nous, signataires de cet appel, avons des opinions différentes sur le conflit opposant Israël et les Palestiniens. Mais ensemble, nous rejetons toute attaque à l'encontre du droit à l'existence d'Israël et nous soutenons une solution pacifique de deux Etats, qui soit acceptable pour les deux parties. Le régime iranien fait tout pour empêcher cette solution. Son appel à détruire Israël n'est pas seulement vocal, puisqu'il soutient et finance les attentats-suicide contre les Israeliens et équipe le Hezbollah à l'aide de raquettes et missiles. Le régime iranien instrumentalise sans aucune gêne le conflit israelo-palestinien au détriment des Palestiniens, pour stabiliser sa propre dictature et étendre son pouvoir sur le plan international !

    Nous condamnons la propaganda antisémite et anti-israelienne du régime iranien, tout comme les atteintes aux droits de l'Homme conduites en <st1:country-region w:st="on"><st1:place w:st="on">Iran</st1:place></st1:country-region> depuis 27 ans :

    - La torture et l'assassinat de dizaines de milliers d'opposants, parmi lesquels les victimes de l'attentat du restaurant berlinois “<st1:place w:st="on">Mykonos</st1:place>” en 1992 et tout récemment deux détenus en grêve de la faim

    - La privation de droits des femmes et l'exécution d'homosexuels
    - La répression des mouvements de femmes, d'étudiants et des syndicats
    - La répression et privation de droits des minorités ethniques, comme les kurdes iraniens et les Arabes Ahwazi
    - La persécution des minorités religieuses, en particulier les Baha'i
    - L'Iran est und dictature islamiste. Nous sommes solidaires avec tous les Iraniens qui aspirent à la démocratie et aux droits de l'Homme et veulent vivre en paix avec le reste du monde.

    Nous rejetons en même temps toute forme de discrimination à l'égard des personnes de confession musulmane ou d'origine étrangère. Il ne s'agit pas d'un combat culturel contre l'Islam, mais d'une lutte politique commune contre l'idéologie islamiste et la violence sous couvert de religion. La Journée Al-Qods et l'idéologie islamiste sont une atteinte à l'universalité des droits de l'Homme et donc une attaque contre nous tous –que ce soit en Iran, en Afghanistan, en Israël et dans les territoires palestiniens, en Turquie ou à Berlin.

    Nous appelons donc à manifester le 21 octobre 2006 contre la Journée Internationale Al-Qods et vous demandons de soutenir cet appel.

    Pour plus d'informations : www.gegen-al-quds-tag.de

    Contact pour signer l'appel : info@gegen-al-quds-tag.de

    The Berlin Alliance against the international Al Quds Day:

    Schohreh Baddii, exiled Iranian
    Arne Behrensen, Political Scientist, Berlin
    Ahmet Dag, Kurdistan Consortium at the Free University of Berlin
    Claudia Dantschke and Ali Yildirim, AYPA-TV
    Aycan Demirel and <st1:PersonName w:st="on">Elif Kayi</st1:PersonName>, Kreuzberg Initiative against Antisemitism
    Gerlinde Gerber, Youth Forum of the German Israeli Society Berlin
    Siamend Hajo, European Center for Kurdish Studies
    Nikoline Hansen, Union of the Persecuted under the Naziregime Berlin
    Meggie Jahn, German Israeli Society
    Anetta Kahane, Amadeu Antonio Foundation
    Coommittee for the Support of Political Prisoners in Iran, Berlin
    Hamid Nowzari, Executiv Committee of the Association of Iranian Refugees in Berlin
    Udo Wolter, Alliance against Antisemitism Berlin
    Thomas Uwer, Association for Crisis Assistance and Development Co-operation

    Maja Loeffler (Coordination)

    <o:p> </o:p>


  • Commentaires

    1
    Internaute
    Vendredi 5 Octobre 2007 à 14:42
    Un peu de sport ne fait pas de mal !
    "et équipe le Hezbollah à l'aide de raquettes"... Eh bien, si les gens du Hezbollah ou d'autres personnes ne peuvent même plus jouer au tennis, est-il anormal que certains puissent tendre vers la "radicalisation" ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :